Paul Cazelles
Fusain de Fromentin: Ain-Oussera 27 mai

Paul Cazelles

Paul-Cazelles (depuis 1935) ex AIN OUSSERA

Ain Oussera se trouve à 200 km au sud d’Alger, sur la route d’Alger à Laghouat en passant par Boghari à 54km. Elle est à 99km de Djelfa. C’est le pays des mirages et des gazelles.

La description du lieu nous est faite dès 1853 par le grand peintre Eugène Fromentin dans son livre  « Un été dans le Sahara.  »  ..Il nous raconte le voyage qu’il fit, au printemps de cette année-là, d’Alger à Laghouat vers les oasis du Sud algérien. Il voyage à cheval, en bivouaquant aux points d’eau

Au milieu de la plaine d’alfa, ce lieu désolé était aussi un lieu de passage obligatoire a cause des sources.

Aussi l’armée française, très peu de temps après le passage de Fromentin, en 1853, y construisit un camp et un caravansérail protégé sur trois cotés par le camp.

Le colonel Trumelet dans son livre de 1864 « Les Camps français dans le Sud Algérien »  nous décrit ce caravansérail et le grand marché qui peu à peu s’établit tous les vendredi sous ses murs. Le caravansérail, construit en 1853–54, servait de relais et d’hôtel pour les voyageurs venant à cheval ou en diligence d’Alger ou de Boghari vers Djelfa, Laghouat et le Sud. Les rouliers qui ravitaillaient le Sud en étaient les principaux utilisateurs. Nous savons après avoir lu le roman de Louis Bertrand « Le sang des races » quel dur métier était ce métier de roulier, principalement exercé par de fiers espagnols de la Cantère , faubourg de l’Alger d’alors. Par tous les temps ils menaient leurs chariots lourdement chargés, et leurs mulets ou chevaux, le long de pistes à peine encaillassées pour trouver au bout de l’étape ces caravansérails.

Paul-Cazelles le village : 1935

Entre temps le village d’Ain Oussera a changé de nom. Il fait toujours partie de la commune mixte de Chellala-Reibell, mais il s’appelle désormais « PAUL CAZELLES »  du nom de celui qui lui avait donné le départ et qui a représenté sa circonscription pendant 30 ans au Conseil Général d’Alger.. Paul CAZELLES est mort à Alger le 27 novembre 1931. Il est enterré à Alger au cimetière de Saint Eugène et à son enterrement toutes les notabilités musulmanes de la région étaient présentes. Il reçut l’hommage unanime de ses collègues du Conseil Général, un mois avant sa mort , lorsqu’il ne se représenta pas aux élections pour raisons de santé (voir Dépêche Algérienne du 22 Octobre 1931)

On mesure la part prise par Paul Cazelles dans le travail du Conseil Général de 1901 à 1931 dans un livre qu’on trouve aux Archives d’Aix en Provence sous la cote 41580 intitulé :

« La vie et l’oeuvre du Conseil Général d’Alger (5 décembre 1858 – 6 décembre 1956) » par Jean Filippi
Imprimerie Nord Africaine (S.Crescenzo) 8 rue Drouillet – Alger

Photographies

Retour vers le haut