Damiette
Damiette

Damiette

En 1848, la France décide de créer 42 centres de colonisation , dont 12 sur la province d’Alger.

Situé au Sud de la Route Nationale n°1, à 4 km à l’Est de Médéa, le village de DAMIETTE, un des plus anciens du département est, comme LODI, une des 42 colonies agricoles créées en Algérie en 1848. Bâti en un lieu-dit AIN-DEHAB (Source d’Or) il doit son nom à une victoire de Saint-Louis en Egypte en 1249.

Les colons arrivèrent le 2 décembre 1848. Après une route pénible de nuit à travers les défilés de Mouzaïa et du Nador, ils furent logés dans des casernes de Médéa., car ni à Lodi ni à Damiette n’existaient encore de baraquements susceptibles de les recevoir.

Les premières baraques construites ne possédaient ni portes, ni fenêtres. Aussi très rapidement une vingtaines de colons prirent le chemin de l’hôpital. Le problème principal était celui du chauffage, et les colons passaient le plus clair de leur temps à abattre des arbres.

En septembre 1849, 22 maisons doubles étaient achevées sur 56. la boucherie, la boulangerie et la forge étaient installées. Mais les colons eurent à se plaindre des fraudes exercées par l’adjudicataire du ravitaillement.

Le défrichement du territoire, effectué par le 8e léger, fut d’un grand secours. Mais de mauvaises récoltes vinrent ruiner les espoirs les plus légitimes. En 1851, les colons de Damiette étaient trop pauvres pour payer à l’un d’eux le voyage à Boufarik, afin d’en ramener les pieds de mûriers commandés depuis six mois… l’alimentation en eau du village était déficitaire. La population tomba de 450 à 344 habitants en un an.

Les cultures comprenaient alors 240 ha de blé et 170 ha d’orge. Comme Lodi, le troupeau de chèvres était important. Les années qui suivirent ne présentèrent pas grands changements et il fallut attendre longtemps avant que le village put séparer son économie de celle de Médéa, pour devenir réellement un centre agricole.

Ressources actuelles : principalement la vigne : cave coopérative de Damiette des européens (fonctionnaires) travaillant à Médéa habitant Damiette

POPULATION :

450 européens (population totale) en 1848.
344 européens en 1849.
365 européens ( 358 français, 2 israélites, 5 étrangers) en 1892.
233 européens ( 23 métropolitaines, 210 « coloniaux ») en 1931.
236 européens ( dont 235 français) en 1948.
289 non-musulmans en 1954.
274 non-musulmans en 1958.

Damiette est érigée en commune le 29 janvier 1887 dans le département d’Alger arrondissement de Médéa, en 1958, elle fait partie du nouveau département Médéa.

Nom actuel : Aïn-D’Hab – Wilaya 26 : Médéa

Photographies

Retour vers le haut